Municipales : vers une abstention record

Dimanche 15 mars, le premier tour des municipales a bien eu lieu, malgré l'augmentation importante du nombre de cas de contamination au Covid-19 ces dernières 72 heures. Pour autant, la peur du coronavirus aura plombé la participation. Ainsi, selon les estimations d'Ipsos, l'abstention devrait s'élever à 54,5% ce qui serait un record, 20 points de plus que lors du dernier scrutin en 2014. Une situation parfois paradoxale Et dans les foyers du virus ? "Dans ces départements, la situation est variable, et parfois paradoxale. Le recul par rapport aux municipales de 2014 était de 15,7%. Et bien en Corse-de-Sud, le recul était de 25%, très au-dessus de la moyenne nationale. (...) Le plus fort recul à 17 heures est un département qui n'a pas été touché en premier chef par le coronavirus. Il s'agit des Alpes-Maritimes, avec le recul record de 33%", explique, depuis le ministère de l'Intérieur (Paris), le journaliste Jean-Christophe Batteria.