Municipales : 73 ans après, la droite s'incline à Bordeaux

Un résultat historique. Après 73 ans de règne de la droite, la ville de Bordeaux (Gironde) passe au vert. Pierre Hurmic, écologiste, s'est imposé à l'occasion du second tour des municipales avec près de 46,5% des voix. Il a célébré sa victoire dans une foule euphorique. C'est en revanche avec une émotion à peine dissimulée qu'Alain Juppé, ancien maire de droite de la ville, a quitté ses fonctions. Il a pris acte des résultats : son dauphin, Nicolas Florian, s'est incliné malgré une alliance avec La République en marche.

Plus de 50% d'abstention Autre fait marquant de ce scrutin à Bordeaux : l'entrée dans le conseil municipal de Philippe Poutou. Arrivé en troisième position, l'ancien candidat à l'élection présidentielle a décroché son premier mandat politique. Mais la cité bordelaise n'a pas été épargnée par l'abstention, puisque 52,8% des inscrits ne se sont pas rendus aux urnes.