Municipales : sensation à Marseille, la candidate de gauche Michèle Rubirola largement en tête

Michèle Rubirola

Dans un climat délétère autour des élections, l’inconnue Michèle Rubirola a créé l’une des grosses surprises de ces élections municipales et devrait devenir la nouvelle maire de Marseille.

Après vingt-ans de mandat de Jean-Claude Gaudin, la mairie de Marseille, ancrée à droite depuis plusieurs décennie, bascule à gauche. Au terme d’une campagne électorale marquée par l’affaire de possibles procurations, la candidate du Printemps Marseillais (union des gauches et de collectifs citoyens) et novice en politique Michèle Rubirola arrive largement en tête devant la candidate LR Martine Vassal, selon une estimation Harris Interactive Epoka. 

La candidate écologiste recueille 39,9% des voix, devant Martine Vassal (29,8%) et le candidat du Rassemblement national Stéphane Ravier (19,8%), selon cette estimation pour TF1-LCI et RTL. Bruno Gilles, dissident LR, recueille 6,2%, Samia Ghali (DVG) 2,7% et Yvon Berland (LREM-UDI) 1,6%. L’élection doit toutefois être confirmée puisque ce sont les maires d’arrondissement qui éliront le maire.

Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône, bénéficiait pourtant du soutien de Jean-Claude Gaudin, sur le point de rendre son écharpe après vingt-cinq ans de règne sur la ville. La droite paie au prix fort la désunion entre Martine Vassal et le candidat de divers droite Bruno Gilles, incapables de s’accorder.

À noter le faible taux de participation pour ce second tour dans la cité phocéenne avec seulement 35,25% de votants.

TOUT SAVOIR SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES
>> 
CARTE - Municipales : découvrez les résultats du second tour ville par ville
>> 
EN DIRECT - Suivez le second tour des municipales 2020
>> 
Municipales : ces mairies remportées par les Verts
>> 
Municipales : ces villes remportées par le Rassemblement national