Municipales à Paris: le maire du 17e fustige "le parachutage" de sa concurrente Agnès Buzyn

1 / 2

Municipales à Paris: le maire du 17e fustige "le parachutage" de sa concurrente Agnès Buzyn

La nouvelle a fait grand bruit dans le 17e arrondissement de Paris. Comme l'annonçait BFM Paris, c'est bien cette mairie qu'Agnès Buzyn briguera le 15 mars prochain, à l'occasion des élections municipales. Geoffroy Boulard, maire LR sortant et candidat à sa réélection dans cet arrondissement, a fustigé le choix de sa concurrente.

"C'est un parachutage évident, juge l'élu, présent ce jeudi soir sur le plateau de BFM Paris. Et Geoffroy Boulard de filer la métaphore pour appuyer son propos: "On a l'impression d'être les aiguilleurs du ciel dans le 17e".

Contrairement à l'ancienne ministre de la Santé, le candidat s'estime fort d'une "légitimité de terrain". Ce Normand d'origine, arrivé à Paris lorsqu'il était âgé d'une vingtaine d'années, considère que les habitants "attendent des élus ancrés dans le territoire". Que son adversaire soit Benjamin Griveaux, coupable d'une "imprudence", ou Agnès Buzyn, l'actuel maire du 17e arrondissement ne voit "rien de révolutionnaire" dans le programme de LaREM pour Paris.

"Remettre Paris à l'endroit"

Dans la course à la mairie de Paris, Agnès Buzyn sera notamment opposée à Rachida Dati. Geoffroy Boulard a tenu des propos élogieux à l'égard de la cheffe de file du mouvement LR à Paris. Tour à tour, l'élu l'a décrite comme "un produit de la méritocratie républicaine", capable de s'adresser à tous les Parisiens. Et surtout, l'ancienne Garde des Sceaux constitue selon lui "un espoir pour...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi