Municipales à Paris: Griveaux veut remplacer la Gare de l'Est par un "Central Park"

Dans le nord-est de la capitale, ce projet sera "une nouvelle donne", assure le Marcheur, qui veut "planter une forêt" à la place de la Gare de l'Est, qu'il estime au total à 30 hectares, "un nouveau poumon vert".

Le candidat investi par LaREM aux élections municipales à Paris, Benjamin Griveaux, veut déménager la Gare de l'Est vers la banlieue ou une porte de Paris, et créer un "Central Park parisien", selon une interview publiée dimanche par le Journal du Dimanche.

"Je propose, pour remplacer la gare de l'Est, de créer une nouvelle gare, installée à une porte de Paris - la porte de la Villette [19e] le permet - ou dans une autre commune de la métropole", a déclaré au JDD, l'ancien porte-parole du gouvernement.

Dans le nord-est de la capitale, ce projet sera "une nouvelle donne", assure le Marcheur, qui veut "planter une forêt" sur cet espace, qu'il estime au total à 30 hectares, "un nouveau poumon vert".

"Si l'on veut végétaliser la ville, on ne peut se contenter de poser des arbres dans des pots au milieu du bitume, comme l'a trop souvent fait la mairie actuelle", dénonce le candidat, classé troisième (15%) dans les intentions de vote, derrière la maire (PS) sortante Anne Hidalgo (25%) et Rachida Dati (19%, LR), selon une enquête Ifop-Fiducial publiée dimanche dernier pour le JDD et Sud Radio.

"Remplacer le bitume par de l'herbe"

La nouvelle gare ainsi créée sera "la gare de l'Europe, capable d'absorber les futurs flux de voyageurs" mais aussi "la gare du Grand Paris". "Veut-on vraiment développer les transports et l'activité économique hors de l'hypercentre, rééquilibrer l'est et l'ouest? Chiche !", ajoute l'ex-PS qui a rejoint...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :