Municipales à Paris: dans le 13e arrondissement, les écologistes rêvent de faire renaître la Bièvre

1 / 2

Accident de motoneige au Québec: un hélicoptère s'écrase sur le site des recherches

Faire renaître un cours d'eau en plein coeur de Paris. Voilà l'un des projets phares de la candidate écologiste aux municipales à Paris, dans le 13e arrondissement, Anne Souyris. L'actuelle adjointe à la mairie chargée de la santé rêve de faire revivre la Bièvre, enfoui depuis le début du 20e siècle sous les rues de la capitale.

Autrefois, la rivière prenait sa source à Guyancourt, dans les Yvelines, et se jetait dans la Seine au niveau de la gare d'Austerlitz après avoir traversé l'Essonne, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne puis les 13e et 5e arrondissements. Aujourd'hui, seules quelques plaques apposées au sol rappellent son existence.

L'idée de redonner vie à la Bièvre n'est pas neuve. Plusieurs villes comme l'Haÿ les Roses, Arcueil ou Gentilly ont déjà commencé des travaux afin que le cours coule de nouveau en surface. Anne Souyris souhaite cependant aller plus loin et transformer les rives de la Bièvre en une coulée verte piétonnisée et végétalisée. 

Une coulée verte piétonnisée

"Avoir de l'eau qui revient à Paris permettrait de faire baisser la température de quelques degrés dans cette ville en surchauffe", explique l'écologique Anne Souyris, candidate à la mairie du 13e. "En ouvrant la Bièvre dans la ville, on crée des habitats qui vont héberger des espèces disparues dans Paris", se réjouit par ailleurs Louis Leroy Varnier, l'un de ses colistiers.

La Bièvre coulerait ainsi dans le parc Kellerman et le...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi