Municipales à Marseille : sur le terrain ou par téléphone, les candidats en campagne dans le 4e secteur

Olivier Martocq

Malgré le mistral, tracts à la main, Martine Vassal arpente le front de mer et ses nombreux cafés, bondés, où personne ne porte de masque. A tous les passants qu'elle rencontre, la présidente LR de la métropole et du département, qui brigue ce secteur et la mairie centrale, martèle le même message : "Le choix, il est binaire. Michèle Rubirola et les amis de monsieur Mélenchon qui la soutiennent fortement, ou Martine Vassal."

À Marseille, ce deuxième tour des municipales s’annonce incertain car à la surprise générale, la gauche est arrivée en tête en mars dans une ville détenue par la droite depuis 25 ans. Adoubée par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal (22,32%) est au coude à coude avec l'écologiste Michèle Rubirola (23,44%), tête de liste du Printemps marseillais (union de la gauche, du PS à La France insoumise), arrivée en tête au premier tour.

Surprise au premier tour dans le 4e secteur

Dans les 6e et 8e arrondissements, bastion de Jean-Claude Gaudin depuis 1983, Martine Vassal n'affronte pas Michèle Rubirola mais Olivia Fortin. La cheffe d'entreprise qui a initié le Printemps marseillais a créé la surprise en talonnant Martine Vassal au soir du premier tour. Olivia Fortin mène une campagne ciblée sur les associations. Elle est venue à la Cité radieuse construite par Le Corbusier pour rencontrer un collectif de citoyens (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi