Municipales à Lyon : les écologistes remportent la ville et la Métropole

Le candidat d'Europe Ecologie Les Verts Grégory Doucet sera le nouveau maire de Lyon. La Métropole bascule également du côté des Verts. 

La troisième ville de France passe au vert. Selon les estimations de France 2, le candidat d'Europe Ecologie Les Verts Grégory Doucet remporte la mairie lyonnaise et la Métropole tombe aussi dans l'escarcelle des écologistes. L'écologiste Bruno Bernard, tête de liste d'une coalition réunissant EELV et les partis de gauche, a revendiqué dimanche sa victoire à la métropole de Lyon, véritable siège du pouvoir local, pour un doublé historique dans la ville dirigée depuis 2001 par Gérard Collomb.

"Une nouvelle page s'écrit pour Lyon et sa métropole", a déclaré dans la presse écologiste Bruno Bernard, dont l'entourage revendique la victoire dans 8 ou 9 circonscriptions sur 14, alors que les résultats officiels n'avaient pas encore été communiqués dimanche en milieu de soirée.

Il devancerait ainsi largement les listes du sénateur LR François-Noël Buffet - allié à Gérard Collomb - et celles du président sortant de la collectivité David Kimelfeld, LREM dissident.

Lors du premier tour, le 15 mars dernier, le candidat Europe Ecologie Les Verts était déjà arrivé en tête, avec 28,46% des voix, contre 17,01% pour le candidat LR Etienne Blanc, 14,92% pour le candidat LREM Yann Cucherat. Dissident LREM, George Képénékian était arrivé quatrième avec 11,98% des voix.

Mais entre les deux tours, entre la bataille pour la Métropole et celle pour la mairie, les cartes ont été rebattues : les listes d’Etienne Blanc et Yann Cucherat ont fusionné et le premier cité a retiré sa candidature. A gauche, Grégory Doucet a quant à lui rassemblé toutes les forces, avec le soutien de la liste PS-PC et de celle de La France Insoumise. Le maire sortant, Gérard Collomb, qui a soutenu Yann Cucherat et la fusion des deux listes contre le souhait de LREM,(...)


Lire la suite sur Paris Match