Municipales à Grenoble : des militants LREM malmenés en marge d'une manifestation

A quatre mois des municipales, des manifestants ont violemment invectivés et détruit une partie du matériel de militants LREM en campagne à Grenoble samedi pour la candidate Emilie Chalas. 

Des militants de LREM qui faisaient campagne à Grenoble pour Emilie Chalas, candidate aux municipales de leur parti, ont été violemment invectivés par des manifestants samedi, et une partie de leur matériel détruit, entraînant le dépôt d'une plainte, a affirmé cette dernière. Alors que quelques centaines de manifestants contre la réforme des retraites défilaient dans Grenoble, certains s'en sont pris à des militants faisant campagne leur scandant notamment des "cassez-vous", selon une vidéo publiée sur Twitter par la candidate.

"Jets de projectiles et de pétards, notre tente et kakemono ont été détruits, le matériel incendié", complète Emilie Chalas dans un communiqué se disant "consternée".

"Menaces et violences illustrent la défaite de la pensée"

Un incident qui a entraîné de nombreuses réactions à La République en Marche à commencer par son délégué général, Stanislas Guerini, qui a tenu à apporter son soutien "après ces actes intolérables".

"Honteuses méthodes, intimidation, menaces et violences illustrent la défaite de la pensée", a enchaîné sur Twitter la secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes/hommes Marlène Schiappa.


Lire la suite sur Paris Match