Munch (TF1) Tom Villa : "J’ai très envie que la fiction prenne de plus en plus de place"

·1 min de lecture

Comment Aurélien accueille-t-il cette promotion ?

Tom Villa : C’est un immense plaisir pour ce garçon en manque de confiance. Il ne savait plus trop si Munch comptait sur lui. Là, il est fixé. Mais cette nomination arrive au pire moment : la mort d’Hubert (Lucien Jean-Baptiste, ndlr), qui était l’avocat de son père. Aurélien va découvrir des informations compromettantes à son sujet. Il traversera une période de tempête familiale et professionnelle.

Il y a cinq ans, vous effectuiez vos débuts dans la comédie. Seriez-vous tenté d’y consacrer tout votre temps ?

J’ai très envie que la fiction prenne de plus en plus de place. J’ai eu la chance de tourner récemment un film avec Isabelle Carré, Presqu’île (au sud), où je joue un conseiller du président de la République. Ce n’est pas incompatible avec le reste : j’ai coécrit le dernier spectacle d’Arnaud Ducret. J’ai aussi ma chronique chez Nagui, le vendredi, sur France Inter, et je fais quelques apparitions dans Vivement dimanche prochain. Enfin, j’ai repris mon spectacle, Les nommés sont…, qu’il a fallu interrompre à cause de la crise sanitaire.

À lire également

Munch (TF1) Isabelle Nanty : "Nous étions malheureux de continuer sans Lucien Jean-B... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles