Munch (TF1) Hippolyte Girardot : "Je n’ai jamais refusé quelque chose parce que c’était de la télé"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dites donc, quel numéro, ce Mathieu…

Hippolyte Girardot : C’est quelqu’un qui compense sa faillite personnelle et professionnelle par beaucoup de discours et de panache, de l’esbroufe qui ne dupe que lui. Néanmoins, c’est un instinctif, très à l’écoute des sentiments des autres. Un bon avocat, capable de saisir les enjeux humains derrière les problèmes de droit.

Selon vous, pourquoi a-t-il fait faux bond à Munch, trente ans plus tôt ?

Ils étaient trop jeunes. Surtout, ni l’un ni l’autre n’étaient faits pour le mariage, trop passionnés qu’ils sont par leur travail, auquel ils consacrent tout leur temps. Mais cela n’empêche pas Mathieu d’éprouver des sentiments quasi fraternels pour Munch.

À lire également

Munch (TF1) Isabelle Nanty : "Nous étions malheureux de continuer sans Lucien Jean-Baptiste"

On sent chez vous une véritable connexion avec Isabelle Nanty…

J’admire son travail, son sens du rythme dans ses interprétations, son intelligence. Être intelligent, c’est comprendre des choses très différentes, comme un éclairage, un petit morceau de texte, une façon d’entrer dans une pièce. Et avoir un grand sens de l’humour.

Rares sont les acteurs au parcours aussi f... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles