Multiplication des incendies : que risquent les pyromanes ?

© THIBAUD MORITZ / AFP

Les incendies se multiplient en France, il y en a plus de 300.000 chaque année en France, mais tous ne font pas autant de dégâts que ceux qui ont touché la France cet été, comme en Gironde , aux Monts d'Arrée , en Ardèche ou encore dans l'Hérault . Pour ces deux derniers, deux hommes ont été arrêtés et ont avoué avoir volontairement allumé ces feux.

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Neuf deux sur dix sont d'origine humaine

Et ce n'est pas une surprise, puisque dans neuf cas sur dix, l’origine du feu est humaine, mais ça ne veut pas forcément dire qu’elle est criminelle. Les départs de feux peuvent être involontaires. Chaque année, on retrouve les traditionnelles cigarettes jetées par terre en ayant été mal éteintes. On retrouve également les personnes qui manquent délibérément à une obligation : comme faire un feu dans son jardin alors que c’est interdit à cause des fortes chaleurs.

>> LIRE AUSSIEXCLUSIF - Europe 1 vous dévoile la facture de 10 jours d'intervention sur les incendies en Gironde

Pour ces actes-là, les peines de prison encourues sont entre un et dix ans de prison.

15 ans minimum pour un feu de prison

En revanche, quand mettre le feu à une forêt est un acte volontaire, cela devient un crime : et là le mis en cause encourt 15 ans de réclusion criminelle, jusqu’à la perpétuité si quelqu’un décède. Les victimes qui ont tout perdu, leur maison, leurs bien peuvent aussi être indemnisées lord du procès...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles