Mulhouse : SOS Médecins suspend ses visites après l'agression au fusil à bille d'un praticien

© MAGALI COHEN / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

L'antenne de SOS Médecins à Mulhouse dans le Haut-Rhin a interrompu toutes ses visites à domicile jusqu'à lundi matin, après l'agression de l'un de ses praticiens par le conjoint d'une patiente à laquelle il rendait visite samedi. "Nous exerçons notre droit de retrait et nous n'effectuerons plus de visite à domicile jusqu'à lundi 8 heures, en solidarité avec notre collègue", a expliqué à l'AFP Frédéric Tryniszewski, président de SOS Médecins 68.

 

>> LIRE AUSSI«La goutte de trop» : SOS Médecins Toulon suspend les consultations après l'agression d'un soignant

Un de ses confrères intervenait dans le centre-ville de Mulhouse pour une visite à domicile, samedi en début d'après-midi, chez une patiente lorsqu'"il a été pris à partie par son conjoint qui lui reprochait son délai d'intervention", selon le récit du président de SOS Médecins 68.

Deux tirs sur la cuisse droite

L'homme a menacé de mort le médecin, lui intimant de "dégager". "Il est ensuite allé chercher un fusil à pompe qu'il a braqué devant le médecin, en réitérant ses menaces de mort", toujours selon le Dr Tryniszewski. Effrayé, le jeune praticien de 30 ans a décidé de quitter les lieux. "Après s'être retourné, il s'est fait tirer dessus à deux reprises sur la cuisse droite, avec une violente douleur", a décrit le président de SOS Médecins 68.

Le généraliste a alors appelé la police qui a rapidement interpellé le tireur et saisi l'arme, "un fusil à billes, réplique très fidèle d'un fusil à pompe", toujours s...


Lire la suite sur Europe1