Mujdat (Les Princes de l'amour) en couple avec le sosie de son ex Milla Jasmine : Il répond enfin aux critiques

·1 min de lecture

Dans la nouvelle saison des Princes et des princesses de l'amour, actuellement diffusée sur W9, Mujdat essaye de trouver celle qui fera à nouveau battre son coeur. Après trois ans de relation tumultueuse, son histoire d'amour avec Milla Jasmine a pris fin dans une ambiance au moins lourde, voire houleuse. Mais depuis quelques mois, Mujdat s'affiche sur les réseaux sociaux avec une nouvelle brune aux formes pulpeuses, Feliccia Gül Taskiran, âgée de 21 ans. Une romance qui a choqué beaucoup d'intenautes. La raison ? La jeune Feliccia ressemble à s'y méprendre à... Milla, l'ex de Mujdat.

Cette ressemblance n'est niée par personne. L'épisode des Princes et princesses de l'amour, diffusé ce mardi 12 janvier, marque la rencontre entre Fellicia et Mujdat. Et alors que la jeune femme arrive dans la villa, tous les participants croient, d'abord, voir débarquer Milla Jasmine. Qu'importe, Mujdat a été, directement et complètement, sous le charme de sa prétendante. Et il vient de prendre sa défense, hors caméra.

Interrogé par Télé-Loisirs.fr peu avant la diffusion de l'épisode, Mujdat est revenu sur les critiques provoquées par la ressemblance physique incroyable entre sa petite amie actuelle et la précédente. "Je peux comprendre… Mais quand vous avez Feliccia qui n’a fait aucune chirurgie et Milla qui en a fait énormément, on se demande qui ressemble à qui !", estime-t-il, n'hésitant pas, encore une fois, à tacler son ex.

Alors qu'il avait jusque-là esquivé les remarques blessantes à ce (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Les 12 Coups de midi : Quentin rate l'étoile mystérieuse à 92 631 euros... alors qu'elle est complètement dévoilée
Shy'm bientôt maman : elle dévoile une nouvelle photo de son ventre très arrondi
Michel Cymes soupçonné d'avoir simulé son vaccin contre la Covid-19, il réagit
Nabilla célèbre ses huit ans d'amour avec Thomas Vergara, les internautes ironisent
Elie Semoun de nouveau rappelé à l’ordre sur Instagram : son coup de gueule contre « la tyrannie de la bêtise »