Muhammadu Buhari : « Ensemble contre le Covid-19 et le terrorisme »

·1 min de lecture
Pour le président nigérian, il est important de prendre en compte le duo Covid-19-terrorisme et saisir ce sommet sur l'économie africaine comme une occasion de renforcer les liens entre le Nigeria et la France. Ici, il est reçu à l'Élysée le 17 mai par le président Emmanuel Macron.
Pour le président nigérian, il est important de prendre en compte le duo Covid-19-terrorisme et saisir ce sommet sur l'économie africaine comme une occasion de renforcer les liens entre le Nigeria et la France. Ici, il est reçu à l'Élysée le 17 mai par le président Emmanuel Macron.

Aujourd'hui, des dirigeants de toute l'Afrique se réunissent à Paris afin de discuter des plans pour se remettre de l'impact d'un ennemi commun : le Covid-19. Mais pour les nations africaines de la région du Sahel et au-delà, les problèmes qui devront être traités sont indissociables de la lutte contre un autre ennemi commun : le terrorisme. Et de la même manière que nous sommes unis à la France pour mener la guerre contre le coronavirus, nous sommes à ses côtés pour mener la guerre contre le terrorisme avec une ferme détermination de vaincre ces deux fléaux.

À LIRE AUSSISommet sur l'économie africaine : 15 dirigeants du continent à Paris

Prendre en compte le duo Covid-19-terrorisme

Partout dans le monde, les conflits et le coronavirus n'ont jamais été très éloignés l'un de l'autre. Dans la région du Sahel ? cette vaste étendue de terre aride entre le Sahara et l'Afrique subsaharienne ?, des djihadistes ont tiré profit de la lutte des gouvernements contre le Covid. Malheureusement, les actes de terrorisme sont devenus de plus en plus courants au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Autour du bassin du lac Tchad, des terroristes de Boko Haram ont profité de la pandémie pour relancer une offensive contre mon pays, le Nigeria, tout en lançant des raids et des attaques au Tchad, au Cameroun et au Niger.

À LIRE AUSSIMort d'Idriss Déby : l'Afrique et le monde réagissent

Boko Haram réduit à un groupe sans territoire

Nous avons vu à maintes reprises comment Boko Haram ? q [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles