Moyen-Orient. Israël adopte un plan “colossal” pour doubler le nombre de colons dans le Golan

·1 min de lecture

L’État hébreu a approuvé dimanche 26 décembre un plan visant à doubler en cinq ans le nombre de colons sur ce territoire syrien administré par Israël depuis 1967 et annexé en 1981. Une décision controversée qui suscite des réticences, y compris parmi la population israélienne du plateau.

C’est une décision qui vise à renforcer un peu plus la présence de l’État d’Israël dans le territoire stratégique et disputé du plateau du Golan, au nord du pays. Lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement israélien qui s’était déplacé dimanche au kibboutz Mevo Hama, l’État hébreu a approuvé un plan “colossal” qui vise à doubler en cinq ans le nombre de colons dans cette région, souligne le quotidien de gauche Ha’Aretz. “Soit 23 000 personnes”, selon les services du Premier ministre Naftali Bennett.

Quelque 7 300 habitations seront construites à Katzrin, la principale colonie israélienne de ce territoire syrien administré par l’État hébreu depuis 1967 et annexé en 1981. Deux nouvelles colonies seront également créées, avec la construction de 4 000 habitations.

À lire aussi: Vu des États-Unis. Le Golan, “cadeau majeur” de Trump à son jumeau Nétanyahou

Pour Israël, “le contrôle de cette chaîne de montagnes est essentiel pour sa sécurité, en particulier compte tenu de la guerre civile syrienne et du risque accru d’agression militaire iranienne”, remarque le quotidien conservateur The Jerusalem Post.

L’ex-président américain Donald Trump a signé en mars 2019 un décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le territoire du Golan, à rebours de la position des États-Unis depuis des décennies. Quelque 20 000 Druzes, qui se revendiquent pour la plupart Syriens mais disposent du statut de résidents israéliens, vivent actuellement sur le plateau aux côtés des Israéliens.

Les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles