Moyen-Orient : appel au boycott des produits français

Dans un supermarché de Doha (Qatar), des employés retirent des rayons tous les produits fabriqués en France. Les rayons vides sont le résultat de l'appel au boycott des produits français lancé à la fin de la semaine du 19 octobre au Moyen-Orient. Au Koweït, les images d'un célèbre fromage à tartiner, retiré des étales, font le tour des réseaux sociaux, à l'instar des photos de manifestants prenant à partie Emmanuel Macron et la France. "Une propagande haineuse et calomnieuse contre la France" À l'origine du mouvement de protestation, les paroles fermes du président de la République, mercredi 21 octobre, lors de l'hommage à Samuel Paty. "Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent", avait déclaré Emmanuel Macron. En Israël, devant la résidence de l'ambassadeur de France, 200 manifestants sont venus dénoncer ce qu'ils considèrent comme des atteintes à l'islam. Aux yeux de Paris, le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, encourage cette campagne. Dans un communiqué publié dimanche 25 octobre, le quai d'Orsay dénonce "une propagande haineuse et calomnieuse contre la France".