Mouvements de grève CGT Pétrole : vers de nouvelles pénuries de carburant ?

Mouvements de grève CGT Pétrole : vers de nouvelles pénuries de carburant ?

Le Gouvernement vient de présenter ce mardi son projet de réforme des retraites, qui n'a pas tardé à faire réagir. En effet, les principaux syndicats français (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires, FSU) ont appelé à une journée de grève massive le 19 janvier 2023, pour s'opposer au projet.

La branche pétrole de la CGT prévoit également quant à elle plusieurs mouvements de grève, les jeudis 19 et 26 janvier, et lundi 6 février prochains. Eric Sellini, le coordinateur national de la CGT pour TotalEnergies, a précisé auprès de l'AFP que ces mouvements de grève pourront entraîner des "baisses de débit", "l'arrêt des expéditions" et "si nécessaire, l'arrêt des installations de raffinage".

Grève CGT : des installations à l'arrêt

Les mouvements de grève prévus par la CGT devraient débuter avec un arrêt de travail de 24 heures durant la journée du jeudi 19 janvier 2023, qui coïncide avec le jour de la mobilisation nationale interprofessionnelle.

Sur la journée du jeudi 26 janvier 2023, la CGT appelle à durcir le mouvement avec 48 heures d'arrêt de travail, puis encore davantage le lundi 6 février avec 72 heures d'arrêt de travail... Soit pas moins de trois jours de grève ! Mais cela ne leur semble pas suffisant, puisque la CGT envisage même une grève reconductible, et ce à partir du 6 février 2023.

Grève CGT : vers un retour des pénuries de carburant ?

Il y a quelques mois, le 27 septembre 2022, les syndicalistes de la CGT avaient été à l'origine d'un mouvement de grève massif de plusieurs semaines, bloquant la majorité des raffineries françaises ainsi que les dépôts...Lire la suite sur Autoplus