Mouvement Black Lives Matter : qu'est devenue la statue d'Edward Colston, déboulonnée il y cinq mois à Bristol, en Angleterre ?

Richard Place
·1 min de lecture

Que faire d’une statue d’esclavagiste déboulonnée ? C’est la question qui se pose dans la ville de Bristol, au Royaume-Uni. La représentation d’Edward Colston, marchand d'esclaves de la fin du XVIIe siècle, avait été arrachée de son socle et piétinée en juin dernier, avant d'être jetée dans le port lors d’un rassemblement Black Lives Matter, un mois après la mort de George Floyd aux État-Unis.

Un socle en pierre ébréché, en plein centre-ville, sur lequel une plaque noire dit : "Erigé par les citoyens de Bristol pour se souvenir de l’un des plus vertueux et sage fils de leur ville". C’est tout ce qui reste de ce monument inauguré en 1895. La statue, elle, a été repêchée et conservée dans une salle communale, à l’abri des regards pour l’heure.

Le projet c’est de l’exposer bientôt dans le musée de la ville. Wish Master, rappeur de Bristol, est monté sur le socle le 7 juin dernier et a harangué la foule. Cet artiste d’origine jamaïcaine ne comprend pas pourquoi cette statue de Colston devrait se retrouver dans un musée. "Je trouve ça très bizarre. Pour moi, l’idée d’un musée, c’est de célébrer des réussites. Si les gens veulent se renseigner à son sujet, faites des recherches, il est sur internet, dans les bibliothèques. Il y a encore plusieurs bâtiments à son nom, pourquoi le mettre au musée en plus ?", interroge-t-il.

"Cette statue déboulonnée marque un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi