Un mouton aurait été tué pour le plaisir par des fêtards alcoolisés

·2 min de lecture
“Des jeunes hommes ont décidé d’offrir un mouton comme cadeau à un ami. Ils l’ont peint et l’ont promené en laisse au milieu de la soirée. Puis, l’animal a été tué. Le tout a été diffusé sur Snapchat"

Samedi soir dans le Jura, des jeunes alcoolisés ont promené un mouton en laisse. Le matin, la bête fut retrouvée morte. Une enquête a été ouverte.

C’est le journaliste Hugo Clément qui a révélé l’information. L’ancien reporter de Quotidien et de Konbini est très engagé dans la protection animale. Sur son fil Twitter, il rapporte que “des jeunes hommes ont décidé d’offrir un mouton comme cadeau à un ami. Ils l’ont peint et l’ont promené en laisse au milieu de la soirée. Puis, l’animal a été tué. Le tout a été diffusé sur Snapchat par les fêtards.”

Sur le réseau social, on peut voir que pendant la soirée, le mouton a bien été peint et promené en laisse par des jeunes hommes. Un des participants a certifié que la bête n’avait “pas été maltraitée” selon Hugo Clément. Elle a pourtant été retrouvée inanimée le matin, du sang sur le cou. Et le Jurassien prétend ne pas savoir comment cela a pu se produire.

Le tweet du journaliste Hugo Clément (DR)
Le tweet du journaliste Hugo Clément (DR)

Une enquête en cours

Des organisations de défense des animaux vont mener leur propre enquête pour savoir ce qui s’est passé. En attendant, c’est la gendarmerie de Champagnole qui s’est saisie de l’enquête après avoir enregistré une plainte pour maltraitance animale. Des auditions seraient prévues.

Un doute existe encore sur la véracité de la photo. Le procureur de la République du Jura, Lionel Pascal, a indiqué au Progrès que, pour l’heure, il était "impossible de dire si les éléments visibles sur cette photo sont d’actualité ou sont conformes à la réalité. Une enquête a été ouverte pour mauvais traitements sur animaux, mais je ne confirme pas, pour l’instant, la réalité de ces faits".

Ce contenu peut également vous intéresser :