Moustiques tigres - Un cas de dengue à Nîmes : comment se transmet la maladie ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Men feeling itchy and scratching on his arm. (Bebenjy via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Agence régionale de santé (ARS) mène une enquête pour déterminer le niveau de présence des moustiques tigres, vecteurs de la dengue, dans un quartier de Nîmes.

Depuis une vingtaine d’années, le moustique tigre s’est implanté un peu partout en France. Plus féroce que le moustique traditionnel, il pique en plein jour et peut transmettre des maladies comme le chikungunya, Zika ou encore la dengue. Midi Libre rapporte qu’un cas importé de dengue a récemment été identifié à Nîmes, dans le Gard. Pour couper les chaînes de transmission le plus rapidement possible et éviter le cluster, l'Agence régionale de santé (ARS) a mené une enquête retraçant le parcours du patient, avant de s’intéresser à la présence du moustique tigre dans la ville et d’envisager un traitement de démoustication. "Le risque de contaminations est assez faible", estime l'ARS à ce stade.

VIDÉO - Moustiques, araignées, tiques : comment reconnaître les différentes piqûres d'insectes ?

Le moustique tigre responsable de la transmission

"La dengue, aussi appelée "grippe tropicale", est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes", explique le site de l’Institut Pasteur. Pour infecter une personne, le moustique doit être porteur du virus de la dengue. Il se contamine en piquant une personne atteinte de la maladie pendant la période où le virus est présent dans son sang. Il peut ensuite le transmettre à son tour lors d’une piqûre ultérieure. "On considère qu’un moustique reste infectant toute sa vie", note la Direction générale de la Santé.

La transmission se fait uniquement par le biais du moustique : une personne infectée ne peut pas transmettre la dengue à une autre. Elle n’est donc contagieuse ni par contact, ni par le biais des postillons.

L’OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels de dengue, dont 500 000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas.

VIDÉO - A Strasbourg, la chasse au moustique-tigre tourne à plein régime

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles