Moustique-tigre : un cas autochtone de dengue confirmé dans le sud de la France

Tous les étés, Santé publique France mène une surveillance épidémiologique des virus Zika, de la dengue et du chikungunya, tous les trois transmis par le moustique-tigre. Cette surveillance est particulièrement rapprochée dans le sud de la France. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'insecte est implanté depuis 2004 et où il a colonisé 62 % des communes de la région. Il est présent dans 44 % des communes en Occitanie, où 13 cas de dengue, de Zika ou de chikungunya ont été identifiés depuis le 1er mai 2022, tous contractés dans différents pays où ces maladies sont endémiques.

Pourquoi la progression du moustique-tigre représente un « risque sanitaire majeur » ?

Mais le 29 juillet, c'est bien un cas autochtone de dengue qui a été identifié à Perpignan. La personne a été contaminée dans les Pyrénées-Orientales et n'a pas voyagé dans une région où la maladie est endémique. En 2021, sur toute la période de suivi, un seul cas de dengue autochtone avait été recensé, contre trois en 2020.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles