Mousson torrentielle: le sud du Pakistan se prépare à un nouveau déluge

Selon les derniers chiffres officiels, plus de mille personnes ont été tuées par les pluies torrentielles de la mousson qui affectent l’ensemble du pays. Et de nouvelles inondations sont attendues.

Le sud du Pakistan se prépare à de nouvelles inondations alors que les pluies diluviennes ont déjà fait 1 033 morts, dont 119 dans les dernières 24 heures. L’Indus, le fleuve qui traverse la province du Sindh, ne cesse de grossir, alimenté par des dizaines de rivières sorties de leurs lits dans le nord, à la suite de pluies record et de la fonte des glaciers. Les vannes du barrage qui régule le débit de l'Indus dans la région ont été ouvertes pour faire face à un débit de plus de 600 000 mètres cubes par secondes.

Les autorités ont prévenu que des torrents d'eau devraient atteindre cette province du sud dans les prochains jours, aggravant les difficultés de millions de personnes déjà touchées par les inondations. Des dizaines de milliers d’habitants des zones rurales ont déjà dû se réfugier sur les routes surélevées et les lignes de chemin de fer.

Le nord aussi est touché : samedi, des milliers de personnes ont reçu l’ordre d’évacuer leurs maisons.

Plus de 33 millions de personnes touchées

En tout, c'est un Pakistanais sur sept qui est touché par les intempéries et un million de maisons ont été détruites ou gravement endommagées.

(avec AFP)


Lire la suite sur RFI