Mousson. La Thaïlande, en état d’alerte, craint une répétition des inondations de 2011

·2 min de lecture

Une trentaine de provinces sont sous l’eau après le passage de la tempête tropicale Dianmu. Mais les autorités se veulent rassurantes, en rappelant la construction depuis 2011 de zones de rétention, ainsi que de digues pour prévenir la submersion.

Les autorités gouvernementales thaïlandaises tentent d’être rassurantes en disant que le pays ne connaîtra pas une répétition du déluge qui a dévasté le pays en 2011. Une tentative pour calmer l’inquiétude de la population, explique le quotidien thaïlandais Bangkok Post, alors que des inondations ravagent déjà plusieurs parties du pays. Une trentaine de provinces sont sous l’eau après le passage de la tempête tropicale Dianmu.

Le ministre de l’Intérieur indique qu’en 2011 plus de 150 millions d’hectares ont été inondés, mais cette année, pour le moment, seuls 15 millions sont sous les eaux.

L’expérience des inondations d’il y a dix ans a permis d’améliorer la gestion de l’eau, avec la construction de zones de rétention, ainsi que de digues pour prévenir la submersion, indique les autorités.

Moins de tempêtes

Le ministre de l’Intérieur a ainsi souligné que de nouvelles zones de rétention d’eau ont été créées.

J’ai donné pour instruction aux gouverneurs des provinces et aux agences dépendantes du ministère de l’Intérieur de se tenir prêts à aider les victimes des inondations.”

Il a insisté sur la nécessité de développer des systèmes d’alerte et demandé aux autorités locales de fournir rapidement aux victimes de l’aide alimentaire, de l’eau ou du matériel.

Pakorn Ataphant, directeur exécutif de l’Agence de développement de la géo-informatique et des technologies spatiales, estime que “plusieurs facteurs devraient permettre d’éviter la répétition du déluge de 2011. Notamment le fait que cette année le pays n’a pas subi plusieurs tempêtes tropicales.”

Un niveau d’alerte encore bas

Pour le moment, indique dans

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles