Mousson en Inde: au moins 23 morts dans les violentes intempéries

·1 min de lecture

Les précipitations ont notamment provoqué l'effondrement d'un mur et un glissement de terrain à Bombay.

Au moins 23 personnes ont péri en Inde dans l'effondrement d'un mur sur des maisons et dans un glissement de terrain provoqué par d'intenses précipitations liées à la mousson à Bombay (Ouest), ont annoncé dimanche 18 juillet les autorités. 

À Chembur, banlieue est de Bombay, un arbre déraciné est tombé sur un mur qui a enseveli plusieurs habitations, selon la Force de réponse aux catastrophes naturelles (NDRF). Dix-sept corps ont été récupérés dans les décombres, a-t-elle précisé, alors que les recherches se poursuivent. Dans la banlieue de Vikhroli (nord-est), six personnes ont péri dans un glissement de terrain qui a touché cinq maisons.

Des dédommagements pour les familles

La grande mousson de juin à septembre est cruciale pour la vie et l'agriculture du sous-continent indien, mais cause chaque année d'importants dégâts et fait des centaines de morts dans cette région du monde qui héberge un cinquième de l'humanité.

Bombay, où vivent 20 millions de personnes, est touchée depuis samedi par d'intenses précipitations. Le Premier ministre Narendra Modi a présenté dans un tweet ses condoléances, et annoncé que des dédommagements seraient versés aux familles des victimes.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles