Mounir Mahjoubi demande à Agnès Thill de quitter le groupe LaREM après ses propos sur la PMA

1 / 2

Institutrice, catholique, discrète et abonnée aux polémiques: qui est la députée LaREM Agnès Thill?

La députée LaREM de l'Oise est de nouveau dans le viseur de certains ministres et de la majorité pour des propos visant le secrétaire d'État Gabriel Attal. Malgré son apparente marginalisation, l'intéressée se dit "très zen".

Elle avait pourtant dit qu'elle "ferait attention à ses propos". Peine perdue, la députée LaREM de l'Oise Agnès Thill a remis les pieds dans le plat. Dans un tweet reprenant l'article de Têtu sur le secrétaire d'Etat Gabriel Attal, qui évoque l'idée de recourir à une GPA "éthique" avec son compagnon si c'était légalisée en France, l'élue LaREM commente: "Au moins, la couleur est annoncée. #bioethique en juin".

Dans un autre message datant du 23 avril, Agnès Thill estimait que "les couples homosexuels ou femmes seules sont des des situations différentes des couples homosexuels", en réponse à un article sur la persistance de l'illégalité de la PMA pour les couples de femmes.

Pour l'élue LaREM, "il n'y a pas d'égalité entre des situations différentes". "Pour avoir égalité il faut que les deux membres du signe égal soient en tous points identiques", avait-elle ajouté.

"D'énièmes dérapages"

Des propos qui ont suscité un vif agacement chez le député LaREM de Paris Mounir Mahjoubi.

"Vos propos sont en contradiction avec les valeurs d’inclusion de notre mouvement. Prenez vos responsabilités et quittez notre groupe", tance-t-il ce mercredi, en joignant des captures d'écran des deux messages cités plus haut.

Pour ce qu'il décrit comme "d'énièmes dérapages", l'ancien secrétaire d'Etat au Numérique annonce qu'il "proposera à plusieurs de (ses) collègues de saisir à nouveau...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi