Présidentielle 2022:

Éric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés pour le second tour du congrès LR

Mounia El Kotni : «Les féministes doivent s'emparer de la question du cancer du sein»

·2 min de lecture

A 33 ans, Maëlle Sigonneau est décédée d'un cancer métastatique du sein. Dans "Im/patiente" (éd. First), elle laisse un témoignage bouleversant et une approche féministe du cancer du sein. Interview de Mounia El Kotni, docteure en anthropologie médicale, et coauteure de l'ouvrage.

Maelle Sigonneau était une femme solaire, éditrice à Paris, dont le rapport au monde a changé à jamais avec la survenue de son cancer du sein métastatique, à l’âge de 30 ans. Une maladie réputée incurable. Sa traversée du cancer, trois ans et demi de traitement continu, l’a fait fait naître féministe et militante. Aujourd’hui, Maëlle n’est plus mais sa voix fait écho. Son podcast, créé avec Mounia El Kotni, anthropologue spécialiste de la santé des femmes, a été récompensé l’année de sa sortie, en 2019. Elle y raconte «une autre histoire du cancer», loin de la communication «glamourisée» d’Octobre Rose qu’elle trouvait hypocrite. Ses questionnements ont touché, au-delà du cancer du sein. Les personnes atteintes de maladies chroniques, notamment. Les soignants, également. A l’institut Curie, où elle a écrit des épisodes depuis son lit d’hôpital, la direction et le personnel écoutaient son podcast.

Maëlle a ouvert une voie. En questionnant la société tout entière, à travers l’épreuve de son cancer, elle propose une critique rare dans le domaine de la santé des femmes. Son «exploration féministe» du cancer du sein est aujourd’hui restituée dans «Im/patiente», et approfondie par le travail de recherche de Mounia El Kotni, qui répond à nos questions.

Paris Match. L’éveil militant de Maëlle s’est produit après l’annonce de son cancer. Qu’apporte une critique féministe du cancer du sein ?
Mounia El Kotni. Du fait qu’il concerne principalement les femmes et qu’il touche à des attributs féminins, on ramène ce cancer à la féminité. Tout est alors vu sous ce prisme : le dépistage organisé, la prise en charge des patientes, le regard de l’entourage… L’approche féministe est vraiment celle qui permet d’apporter une critique(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles