Moundir touché par la Covid-19 : il a perdu 18 kilos et doit réapprendre à marcher

·1 min de lecture

Après avoir contracté la Covid-19, Moundir a enfin pu rentrer chez lui. Absent des réseaux sociaux, sa femme, Inès, a pris la parole pour expliquer que son mari était en train de se battre contre le virus. Hospitalisé pendant plusieurs jours dans un état grave, il a également été placé en réanimation. De nouveau à son domicile, il doit maintenant apprendre à vivre avec des séquelles : "Il faut se reconstruire et vite", précisait-il sur Instagram. Très proche de sa communauté, il se confie en toute transparence sur les répercussions de la maladie sur son corps.

La route est encore très longue pour Moundir. Pendant qu'il se battait contre la maladie, sa femme a très souvent donné des nouvelles sur l'évolution de l'état de santé de l'aventurier. De retour chez lui, l'homme de 47 ans continue le travail initié par Inès et fait le point sur les séquelles laissées par l'infection à la Covid. Il explique ainsi que suite à ses "15 jours d'hospitalisation", dont "4 jours en réanimation", son physique en a pris un sacré coup : "18 kilos de perdu, 60 % de ma masse musculaire partie, poumons infectés à 75 %", écrit-il sur Instagram.

Au-delà de cette sévère perte de poids, Moundir doit réapprendre à vivre : "Non, non, cela n'arrive pas qu'aux personnes âgées", prévient-il. Très touché par un variant de la Covid-19, il a perdu beaucoup de ses facultés. Sur Instagram, il énumère la liste des choses de base qu'il ne sait plus faire depuis son hospitalisation comme "réapprendre à marcher", "réapprendre (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy en garde à vue dans l'affaire des dîners clandestins
Affaire des dîners clandestins : le palais Vivienne, domicile de Pierre-Jean Chalençon, perquisitionné par la police
Corinne Masiero dévoile la réaction de son compagnon après son intervention aux Césars
Brigitte et Emmanuel Macron : cette dispute conjugale qui a mis mal à l'aise un invité à l'Élysée
Patrick Juvet : Très touché moralement par la crise sanitaire, il se serait "laissé mourir"