Moundir : ce bel hommage à son défunt père qu'il a préparé en secret

·1 min de lecture

Depuis quelque temps, Moundir est omniprésent sur Instagram. Pas pour parler de sa carrière, non, mais pour évoquer et partager son difficile combat contre la Covid-19. Désormais tiré d'affaire avec une longue hospitalisation et un passage en réanimation, l'ancien aventurier de Koh-Lanta revient de loin. Sur les réseaux sociaux, le mari d'Inès met alors en garde régulièrement ses internautes sur les dangers du coronavirus et les terribles séquelles qui le font souffrir encore et toujours. S'il peut désormais marcher sans assistance respiratoire, le papa d'Aliya, Ali et Aya a récemment découvert qu'il souffrait d'une embolie pulmonaire ou encore que son foie avait été touché. Autant de mauvaises nouvelles qui ne lui font pas baisser les bras. Bien au contraire !

Moundir est décidé à se remettre sur pied le plus rapidement possible. Il a même repris activement sa lutte contre les arnaques de certains influenceurs, en faisant un live ou encore en lançant encore et toujours des appels aux internautes pour leur demander la plus grand vigilance. Mais ce vendredi 30 avril, Moundir a annoncé une surprenante nouvelle à ses abonnés sur Instagram : il arrive très bientôt en librairies ! "C’est avec une immense joie que je vous annonce le projet le plus important à mes yeux : la sortie de mon livre Père et fils chez Robert Laffont, a-t-il révélé. J’y raconte l’intimité de mon parcours de vie, la transmission par mon défunt père, toutes ces valeurs qui ont forgé l’homme que je suis aujourd’hui." (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Obsèques du prince Philip : ce détail qui a fait beaucoup de peine à un membre de la famille royale
Anniversaire de la mort de Grégory Lemarchal : Nikos Aliagas, Karine Ferri... lui rendent hommage 14 ans après sa disparition
Thomas Pesquet fan de Kaamelott : pourra-t-il voir le film depuis l’espace ?
PHOTO Norbert Tarayre : sa jolie déclaration d'amour à sa fille pour ses 8 ans
Emmanuel Macron : comment recadre-t-il ses ministres tard le soir quand Brigitte dort ?