Se moucher, pencher la tête en avant… Nos conseils pour arrêter de saigner du nez

·1 min de lecture

Il peut vous arriver, à intervalles plus ou moins réguliers, de saigner du nez. Clémence, une auditrice de l’émission Sans Rendez-vous sur Europe 1, en a fait l’expérience à trois reprises en un mois. Le docteur Jimmy Mohamed lui a livré ses conseils, qui peuvent paraître surprenants au premier abord, pour arrêter ces saignements. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

Des artères et des vaisseaux très sensibles au niveau du nez 

"Pour bien comprendre, vous avez au niveau du nez des artères et des vaisseaux qui sont quasiment à la surface de la peau. Donc la moindre irritation, la moindre inflammation va faire que vous allez saigner beaucoup plus facilement. Parfois, lorsque vous avez simplement une petite rhinite ou le nez enrhumé, vous pouvez saigner du nez", explique le docteur. 

"Parfois on prend des anticoagulants ou de l'aspirine, qui vont faire qu'on va saigner plus facilement. Et puis vous avez ce qu'on appelle une tache vasculaire, c'est-à-dire ces vaisseaux au niveau du nez qui vont être quasiment à fleur de peau et que l'ORL, lorsqu'il va faire un examen clinique avec une petite caméra, va pouvoir cautériser", poursuit Jimmy Mohamed. 

Se moucher le nez et ne surtout pas pencher la tête en arrière 

"En revanche, si jamais vous saignez du nez, il y a des choses très simples à faire. Premièrement, vous pouvez vous moucher le nez. Ça peut paraître contre-intuitif, mais ça permet d'évacuer", conseille-t-il.  

"On peut aussi se bou...


Lire la suite sur Europe1