Une mouche tueuse envahit la Haute-Vienne

Franck Lagier
Aurore Raffier, vétérinaire conseil à la coopérative départementale agricole d'action sanitaire de la Haute-Vienne est inquiète de la progression de la mouche «Wohlfahrtia magnifica»

Des scientifiques tentent de limiter l’expansion de la «Wohlfahrtia magnifica», une mouche dont les asticots carnassiers s’attaquent aux moutons.


Une course contre la montre s’est engagée en Haute-Vienne après l’apparition d’une mouche baptisée Wohlfahrtia magnifica.

Alors que le championnat mondial de tonte de moutons doit se dérouler en 2019 au Dorat, elle s’attaque actuellement aux troupeaux d’ovins en pondant des larves qui les dévorent de l’intérieur. Des chiens et des chevaux ont également été touchés.

« Son développement très rapide nous inquiète. Trente-huit communes du département sont touchées contre quatre l’an dernier », reconnaît Aurore Raffier vétérinaire conseil à la CDAAS (coopérative départementale agricole d’action sanitaire).

«Elle est présente depuis des années en altitude dans les Pyrénées ou les Alpes»

Les chercheurs de l’université de Limoges tentent de trouver la parade et de comprendre comment cette mouche s’est acclimatée si facilement au Limousin. « Elle est présente depuis des années en altitude dans les Pyrénées ou les Alpes. En 2012 elle a fait son apparition dans la Vienne et en Charente mais a gagné 40 km en un an en Haute-Vienne », continue Aurore Raffier.

« On a l’impression que son expansion est plus virulente chez nous qu’ailleurs », souligne Bernard Giraud, directeur à la maison de la santé animale. Si les éleveurs ne nettoient pas les plaies assez tôt, la Wohlfahrtia magnifica peut entraîner la mort des animaux infectés. Et continuer de s’étendre à d’autres départements.


LIRE AUSSI > Juvisy-sur-Orge : la chasse aux frelons asiatiques reprend



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Orages : «En Ile-de-France, une intensité de pluies digne des tropiques»
Orages et inondations : la facture explose
Inondations : à Châteaubriant, il est tombé 100 mm de pluie en quelques heures
Boulogne-sur-Mer : un enfant de 5 ans décède d’une méningite foudroyante
Zidane à pied d’œuvre contre la leucodystrophie