Moto GP : Fabio Quartararo victime d'un incident insolite (et dangereux) en pleine course... Sa combinaison s'est ouverte !

·1 min de lecture

Ce dimanche 6 juin avait lieu le Grand Prix moto de Catalogne. Le Portugais Miguel Oliveira est arrivé premier de la compétition, suivi de près par le Français Johann Zarco et l’Australien Jack Miller. En quatrième place se trouve le petit prodige français Fabio Quartararo. À seulement 22 ans, le leader du championnat du monde a fait une bonne course mais il a surtout retenu l’attention des téléspectateurs pour avoir piloté son bolide, malgré le contexte. En effet, le jeune homme a continué à rouler même si sa combinaison de protection s’était dézippée, laissant passer le vent.

En découvrant la scène, totalement inédite, les commentateurs sportifs de Canal+ ont dévoilé leur surprise et leur appréhension en cas d’accident. "Ça n’est jamais arrivé (…) Ça n’est pas drôle du tout ce qui lui arrive ! Il est en train de piloter avec une combinaison ouverte. C’est dangereux… Fabio Quartararo réplique, il tient bon… Quel sang-froid du pilote français qui est en difficulté technique", a lancé l’animateur de la chaîne cryptée, précisant que le jeune pilote roulait entre 200 et 300 km/h avec sa Yamaha. Fort heureusement, ce dernier a terminé la course sain et sauf… En avril dernier, Fabio Quartararo avait accordé une interview au Journal du dimanche. Il dévoilait son étonnante passion pour les véhicules à quatre roues.

Interrogé sur son plaisir de la conduite, il assurait adorer prendre la route, "même pour un trajet de quelques kilomètres plus pratique à scooter". "Je préfère la voiture. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Seid Visin, un ancien joueur de l’académie du Milan AC, se suicide à l'âge de 20 ans
Zinédine Zidane futur sélectionneur des Bleus ? Didier Deschamps pas encore prêt à laisser sa place...
Didier Deschamps agacé par les questions au sujet de Karim Benzema, il pousse un coup de gueule
"Fusionnels ? Non sûrement pas..." : Lilian Thuram évoque sa relation avec son fils Marcus
Yannick Noah : les coulisses de sa victoire à Roland Garros en 1983

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles