Motivée par DiCaprio ou les fans de BTS, la jeunesse brésilienne s'engage avant la présidentielle

REUTERS/Pilar Olivares

Les inscriptions des jeunes Brésiliens sur les listes éléctorales au Brésil atteignent des records, poussées notamment par la mobilisation de personnalités locales et internationales.

En octobre prochaine, les Brésiliens éliront leur nouveau président. Il y a quatre ans, le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro avait été choisi dans un contexte d’insécurité et de scandales de corruption. Alors qu’une grande partie de la classe politique avait été discréditée, de nombreux citoyens avaient préféré s’abstenir, risquant une légère amende malgré le vote obligatoire dans le pays. Pour que cette situation ne se reproduise pas, de nombreuses personnalités brésiliennes et internationales ont tout fait, ces dernières semaines, pour mobiliser la jeunesse, élément clef du scrutin qui devrait opposer le président sortant à l’ancien président Lula, du Parti des travailleurs de gauche.

Au Brésil, le vote est obligatoire à partir de 18 ans, mais les adolescents peuvent, s’ils le souhaitent participer dès 16 ans. Ce sont eux qui ont été dernièrement ciblés par de nombreuses campagnes les invitants à s’inscrire sur les listes électorales, notamment après les déclarations du Tribunal électoral supérieur indiquant que, si rien ne changeait, les prochaines élections seraient celles avec la plus faible participation des 16 et 17 ans depuis 1990, année où ce décompte a débuté.

Parmi les stars à avoir pris part à cette mobilisation se trouve Leonardo DiCaprio , grand défenseur de la planète, fermement opposé à la politique de Jair Bolsonaro, notamment au sujet de la forêt amazonienne, de plus en plus fragile. Sur Twitter, l’acteur américain a publié de nombreux tweets, en anglais et portugais, appelant les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales. «Le Brésil est la maison de l’Amazonie et d’autres écosystèmes essentiels au changement climatique. Ce qui s'y passe est important pour nous tous et le vote des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles