Mostra de Venise : L’avant-première du film de Woody Allen perturbée par des manifestants

Ce lundi 4 septembre, c’était au tour de « Coup de chance » de Woody Allen d’être présenté à la Mostra de Venise. Des manifestants ont protesté contre sa présence.

La présence de  Luc Besson, Roman Polanski et Woody Allen à la Mostra de Venise continue à faire polémique. Lundi 4 septembre, c’était au tour du film « Coup de chance » d’être présenté hors compétition. Le réalisateur Woody Allen ainsi qu’une partie du casting ont alors foulé le tapis rouge dans un climat relativement tendu puisque des manifestants ont tenu eux aussi à prendre part à cette avant-première.

Une vingtaine de personnes se sont regroupées, torse nu, les mains peintes en rouge tout en criant « agresseur » à l’encontre de Woody Allen. Les manifestants ont également essayé de s’introduire sur le tapis rouge avant d’être repoussés par la sécurité. Ils sont ensuite repartis en scandant un chant de manifestation féministe : « Le violeur n’est pas malade, c’est un enfant sain du patriarcat ».

« Éteignez les projecteurs sur les violeurs »

Les manifestants n’étaient pas venus les mains vides. Ils ont distribué des flyers. Le but ? Expliquer au mieux leurs revendications. C’est Luke Hearfield, critique de cinéma, qui en a partagé un exemplaire sur X (anciennement twitter). On peut alors y lire : « Cette année, la Mostra de Venise a décidé de donner la parole à Woody Allen, Luc Besson et Roman Polanski, trois réalisateurs impliqués dans des affaires de violences sexuelles à l’encontre de femmes, y compris de mineures ».

Les manifestants dénoncent principalement « l’attitude d’institutions comme le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi