Moselle : un tabac à la frontière franco-allemande attire les clients, sans test PCR

A 7h45, mercredi 10 mars, le débit de tabac de Creutzwald (Moselle) n’est pas encore ouvert, mais les clients font déjà la queue, attiré par des tarifs environ 30 % inférieurs à ceux pratiqués en France. Même sans tests PCR négatifs, les frontaliers profitent de l’aubaine. L’emplacement du débit de tabac est idéal, grâce à son parking sur la zone de Creutzwald en France, et l’établissement situé à Überherrn, en Allemagne. Beaucoup de clients sans test PCR La frontière entre les deux n’est pas réellement marquée. "Les gens appellent beaucoup pour savoir si le test est obligatoire, normalement oui, il est obligatoire, s'il y a un contrôle de police allemande, ils doivent être en mesure de le montrer", commente Isabelle Colantuono, commençante, qui reconnait que "beaucoup de gens viennent sans". Pour certains toutefois, le test est devenu une habitude. Le débit de tabac n’a pour le moment pas fait l’objet de contrôle. Il avait toutefois été fermé durant dix jours lors du premier confinement : la forte affluence ne permettait plus l’application des gestes barrières.