Moselle: saisie "record" de 1,3 tonne de cannabis, cinq personnes interpellées

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Une quantité "record" de 1,3 tonne de cannabis a été saisie à Metz et à Hettange-Grande en Moselle, et cinq personnes ont été interpellées, dont trois incarcérées, a annoncé samedi la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Les interpellations ont eu lieu mercredi. Les forces de l'ordre ont mis la main sur des "avoirs criminels" d'une valeur estimée à 396.000 euros, a ajouté la Jirs dans un communiqué.

Quatre des cinq personnes interpellées, des hommes âgés de 40 à 52 ans parmi lesquels l'organisateur présumé du trafic, résidaient en Moselle et l'un d'entre eux en Espagne. Mis en examen pour "importation en bande organisée et trafic de stupéfiants", trois ont été placés en détention provisoire, les deux autres sous contrôle judiciaire.

L'enquête avait débuté par "un renseignement anonyme" mentionnant une "importation massive et régulière de cannabis depuis l'Espagne ou du Maroc, par un individu résidant en Moselle, et qui était assisté par plusieurs autres individus", a précisé la Jirs.

La drogue était dissimulées dans des palettes

Les enquêteurs ont alors mis au jour le mode opératoire des trafiquants, qui importaient la drogue "depuis l'Espagne par un camion espagnol" et stockaient ensuite la cargaison "dans un entrepôt à Hettange-Grande".

Selon les éléments de l'enquête, la drogue était "dissimulée parmi des palettes de produits alimentaires". Le camion était ensuite déchargé dans cet entrepôt "avec l'aide de plusieurs personnes" puis le cannabis transporté et stocké à Metz, avant d'être "écoulé progressivement".

En avril, la Jirs avait déjà annoncé l'interpellation de sept personnes, six en Moselle et une à Marseille, pour trafic de stupéfiants depuis le Maroc, et la saisie de 132 kilos de cannabis et 237.000 euros.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles