Moselle : un maire menace de démissionner si Marine Le Pen arrive en tête au second tour dans sa commune

franceinfo
Moselle : un maire menace de démissionner si Marine Le Pen arrive en tête au second tour dans sa commune

Le maire de Rouhling (Moselle) menace de démissionner si Marine Le Pen arrive encore en tête dans sa commune dimanche 7 mai, au second tour de l'élection présidentielle, rapporte France Bleu Lorraine Nord.

Au premier tour, la candidate du Front national est arrivée première dans cette commune de 2 100 habitants, avec 31,73% des voix, loin devant Emmanuel Macron (20%) et Jean-Luc Mélenchon (17,8%). Le maire, Jean Karmann, ne comprend pas ce choix.

Le vote FN progresse alors que c'est un village tranquille, sans délinquance, avec peu de chômage, et pas mal de travailleurs frontaliers qui vont en Allemagne. Imaginez si on devait rétablir la frontière, ce serait impensable".

Jean Karmann, maire de Rouhling (Moselle)

à France Bleu Lorraine Nord

Selon l'édile, les électeurs FN de sa commune sont pour certains "abusés par les réseaux sociaux, entendent des rumeurs, de fausses informations aberrantes. Et puis, comme ils doivent aussi être déboussolés par les mauvais résultats des partis de droite et de gauche, ils optent pour l'extrême droite."

Jean Karmann, qui est maire de Rouhling depuis 37 ans, affirme être "soutenu par le conseil municipal" dans sa décision de démissionner si le FN arrive en tête dimanche dans sa commune.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Orage : le toit d'un supermarché d'Angoulême s'effondre
VIDEO. "13h15". La nouvelle épicière de Moustey continuera à livrer les personnes âgées et isolées
1er mai : la mobilisation des Whirlpool
VIDEO. "13h15". L'épicière au grand cœur de Moustey qui tissait du lien social avant de prendre sa retraite
"13h15 les Français". Chantal s’en va

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages