Publicité

Moselle : deux surveillants d’un collège mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs

Depuis le 25 octobre dernier, deux anciens assistants d'éducation (AED) employés dans des collèges de l'académie de Nancy-Metz ont été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans avec la circonstance aggravante que ces faits ont été commis par des majeurs avec une différence d'âge de cinq ans. Une information judiciaire avait été ouverte en octobre 2023 après le signalement d'une mère d'une collégienne remontant à juin 2021, a indiqué BFMTV, ce mercredi.

Selon les informations du Parisien, les faits remontent à avril 2021. Aurélie (prénom changé), âgée de 14 ans, élève en classe de 4e, est contactée sur Snapchat par Andy B., un surveillant de son collège de Woippy (Moselle). Avec sa meilleure amie Sarah (prénom également changé), elles passent des soirées chez l'homme de 33 ans. Ils sont parfois rejoints par un autre surveillant, Jordan S., âgé d'une vingtaine d'années. Sous prétexte du jeu « Action ou vérité », les deux hommes en profitent pour obtenir des baisers de la part des adolescentes.

Une action contre l'Éducation nationale

Mais Aurélie a raconté auprès du quotidien qu' « à partir de fin avril, Andy (leur) demandait de venir pratiquement toutes les nuits chez lui », chacune avec un des deux hommes. Après qu'Andy a harcelé la jeune fille, estimant avoir subi entre quinze et vingt viols au domicile du surveillant, une plainte est déposée en novembre 2021 par la mère d’Aurélie qui a découvert les faits.

Même si les deux hommes « sont so...


Lire la suite sur LeJDD