Varsovie affirme que l'explosion dans l'est de la Pologne est due à un «projectile de fabrication russe»

© via REUTERS

Deux explosions ont été entendues dans l'après-midi du 15 novembre en Pologne près de la frontière ukrainienne. Le ministère polonais des Affaires étrangères a affirmé dans la nuit de mardi à mercredi qu'un « projectile de fabrication russe » a atteint le territoire de ce pays de l'Otan, tuant deux personnes. Moscou assure qu'aucune frappe n'a eu lieu contre des cibles proches du territoire polonais.

Selon le Courrier de Lublin, un journal local, deux explosions auraient été entendues à Przewodów juste avant 16h avant que les secours se rendent sur place, rapporte notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal. Il y a une photo qui a été publiée. On y voit un cratère sous un tracteur qui serait situé sur le lieu de l'usine de céréales touchée.

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a très rapidement réuni un conseil de sécurité d'urgence, même s'il n'a pas évoqué directement l'incident de Przewodów à une cinquantaine de kilomètres de la frontière ukrainienne. Après cette réunion, le Premier ministre polonais n’a dressé aucune conclusion sur l’origine des frappes. Le gouvernement polonais préfère envoyer une équipe d’enquêteurs sur place avant de prendre une quelconque décision.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a lancé dans la nuit un appel au calme : « J'appelle tous les Polonais à garder le calme face à cette tragédie. Soyons prévenants. Ne nous laissons pas manipuler. Nous devons faire preuve de retenue et de prudence ». Il a aussi annoncé que la Pologne a décidé de renforcer la surveillance de son espace aérien.

La Russie avait mené d'intenses frappes sur le territoire ukrainien, provoquant des coupures d'électricité jusqu'en Moldavie.

(Avec agences)


Lire la suite sur RFI