Moscou accuse Kiev d’avoir empêché l’évacuation de civils à Sievierodonetsk

Le ministère russe de la Défense a accusé mercredi les forces ukrainiennes d'avoir « violé le cessez-le-feu à plusieurs reprises » et empêché l'évacuation de civils par un « couloir humanitaire » dans la ville Sievierodonetsk, à l'est de l'Ukraine. (image d'illustration)
Le ministère russe de la Défense a accusé mercredi les forces ukrainiennes d'avoir « violé le cessez-le-feu à plusieurs reprises » et empêché l'évacuation de civils par un « couloir humanitaire » dans la ville Sievierodonetsk, à l'est de l'Ukraine. (image d'illustration)

La Russie a accusé mercredi 15 juin les forces de Kiev d'avoir empêché l'évacuation par un « couloir humanitaire » des civils se trouvant dans une usine de Sievierodonetsk, ville de l'est de l'Ukraine prise d'assaut par l'armée russe. « La partie russe a mis à disposition un couloir humanitaire pour permettre l'évacuation des civils de l'usine chimique Azot à Sievierodonetsk. Malgré toutes ces mesures, […] les autorités de Kiev ont fait échouer avec cynisme l'opération humanitaire », a accusé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Mardi, la Russie avait affirmé qu'elle mettrait en place un « couloir humanitaire » mercredi de 7 heures à 19 heures (heures françaises) pour permettre aux civils ayant trouvé refuge dans l'usine Azot de quitter Sievierodonetsk en direction de territoires contrôlés par les forces de Moscou au nord. Le ministère russe de la Défense a cependant accusé les forces ukrainiennes d'avoir « violé le cessez-le-feu à plusieurs reprises » et d'avoir « utilisé la pause humanitaire pour se redéployer dans des positions [de combat] plus avantageuses ».

Il n'était pas possible de vérifier ces affirmations de manière indépendante. Ville stratégique de l'est de l'Ukraine, Sievierodonetsk est depuis plusieurs semaines le théâtre de violents affrontements entre l'armée ukrainienne et les forces de Moscou ainsi que leurs alliés séparatistes prorusses. Selon les autorités ukrainiennes, plusieurs centaines de personnes sont actuellement ré [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles