Morts sur le Pont-Neuf : la mise en examen du policier «inadmissible» pour Alliance

© Dursun Aydemir / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le syndicat de police Alliance, classé à droite, a jugé mercredi "inadmissible" la décision des juges d'instruction de mettre en examen pour "homicide volontaire" le policier qui a tué dimanche sur le Pont-Neuf à Paris deux hommes qui auraient forcé un contrôle . "A ce stade de nos informations, Alliance ne peut accepter que notre collègue soit la victime du système judiciaire qui continue à rester l'ombre de lui-même", écrit le syndicat dans un tract, dénonçant une décision qui vient "remettre en cause notre institution et nos policiers".

Un rassemblement prévu lundi à 12 heures

Alliance, l'un des principaux syndicats de police chez les gardiens de la paix, avait créé la polémique en mai 2021 en déclarant, par la voix de son secrétaire général Fabien Vanhemelryck lors d'un rassemblement devant l'Assemblée nationale : "Le problème de la police, c'est la justice". Se déclarant "pour la légitime défense et la présomption de légitime défense", une mesure défendue par Marine Le Pen pendant sa campagne présidentielle mais rejetée par le président réélu Emmanuel Macron , l'organisation appelle à un rassemblement lundi à 12 heures à la "Fontaine Saint-Michel, face au Tribunal de Paris".

Le syndicat concurrent d'Alliance, Unité SGP Police, a dit "prendre acte" de la décision de la justice sans "prendre des positions pouvant porter préjudice" au collègue mis en examen. L'organisation rappelle cependant sa demande de mettre en place "une juridiction et des magistrats spécialisés aguer...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles