Morts noyés dans leur voiture à Lyon: des peines de 10 mois avec sursis à deux ans ferme

Benjamin Rieth
·2 min de lecture
Justice (Photo d'illustration) - AFP
Justice (Photo d'illustration) - AFP

Trois jeunes hommes ont été condamnés jeudi à des peines allant de 10 mois d'emprisonnement avec sursis à deux ans ferme après l'accident de leur voiture, à Lyon en juillet 2014, qui avait plongé dans la Saône et provoqué la noyade de trois de leurs amis.

"Incompréhensible" pour les familles

Mineurs au moment des faits, les prévenus étaient jugés depuis lundi à huis clos devant le tribunal pour enfants de Lyon, qui a suivi les réquisitions du ministère public prononcées la veille.

Pour le premier d'entre eux, âgé de 17 ans le jour du drame et qui avait pris le volant sans être titulaire du permis de conduire, une peine de quatre ans d'emprisonnement dont deux ans ferme pour "homicide involontaire" a été prononcée. Les deux autres prévenus, également âgés de 17 ans la nuit de l'accident, ont écopé de dix mois de prison avec sursis pour "non-assistance à personne en danger".

"C'est incompréhensible pour les familles des victimes. Les peines sont sans aucune commune mesure avec les conséquences humaines et la gravité de la faute commise et les qualifications juridiques ne sont pas les bonnes. Nous allons faire appel", a déclaré à l'AFP Me David Metaxas, avocat des parties civiles.

Ivres et sous l'emprise de stupéfiants

L'avocat du conducteur, Me André Buffard a pour sa part estimé que cette décision était "équilibrée", tenant compte " à la fois de la gravité des faits mais aussi de l'âge de celui qui les a commis ainsi que du caractère involontaire de ce qu'il a fait".

Dans la nuit du 25 au 26 juillet 2014, au sud de la presqu'île de Lyon, une voiture, partie de Fraisses, près de Saint-Etienne, avec six amis dont cinq mineurs à son bord, sillonnait le quartier de Perrache. Les jeunes gens étaient ivres et avaient consommé des stupéfiants.

Le véhicule s'était engagé alors derrière un centre commercial, dans un espace prévu pour accéder à un ponton, avant de plonger dans la Saône. Les trois prévenus étaient parvenus à sortir par les fenêtres. Ils avaient demandé à des passants d'alerter les secours avant de prendre la fuite.

Leurs camarades, un majeur de 19 ans et deux mineurs de 17 ans, étaient morts noyés dans la voiture.

Article original publié sur BFMTV.com