Morts dans des Ehpad: le parquet de Nanterre ouvre deux enquêtes préliminaires

1 / 2

Seine-Saint-Denis: des policiers interviennent à Clichy-sous-Bois pour des soupçons de maltraitance d'enfants

Le parquet de Nanterre a ouvert deux nouvelles enquêtes préliminaires après les plaintes de deux familles de résidents morts dans l'Ehpad Bel Air de Clamart (Hauts-de-Seine), a appris BFMTV ce mardi. Les plaintes, déposées il y a quelques jours, visent des faits d'homicide involontaire et de mise en danger de la vie d'autrui. 

Ces deux enquêtes ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en France, de plus en plus de familles endeuillées saisissent la justice pour dénoncer des manquements dans la prise en charge de leurs proches. 

Début mai, certaines familles se sont réunies dans une association baptisée 'Collectif  9471…' - en référence au nombre de morts recensés dans les Ephad le 5 mai 2020, jour de la création de l'association. La présidente, Olivia Mokiejewski, est à l'origine d'une des plaintes déposées contre l'Ehpad Bel Air de Clamart. 


A lire aussi


Article original publié sur BFMTV.com