Morte après 5 appels au Samu: la fille de la victime veut que les secours "reconnaissent leur erreur"

1 / 2

Morte après 5 appels au Samu: la fille de la victime veut que les secours "reconnaissent leur erreur"

Le 14 septembre dernier, après cinq appels au Samu, une sexagénaire est morte dans une petite commune de Territoire-de-Belfort, à Lachapelle-Sous-Chaux. Dans un article de France 3 Bourgogne-Franche-Comté, qui a révélé l'affaire mardi, il est indiqué que les urgences ont été prévenues à 15h22. Les ambulanciers, envoyés par le SAMU, ne sont finalement arrivés sur place, auprès d'Edith Greffier, qu'à 16h17, selon nos informations, soit presque une heure après le premier appel.

"Bonjour, je vous attends pour ma maman... depuis 25 minutes... Elle est en train de faire un arrêt cardiaque! Il faut que vous veniez tout de suite! C'est à Lachapelle-Sous-Chaux, Mme Greffier. Elle ne respire plus, il faut que vous veniez tout de suite! Cela fait 25 minutes que vous me dites que vous êtes partis!", peut-on entendre la fille de la victime dire dans l'un de ses derniers appels, diffusé sur notre antenne. 

Transférée à l'hôpital de Trévenans, près de Belfort, Edith Greffier est morte d'un infarctus plus tard dans la journée. Sa fille, Anne-Sophie Forni, a déposé plainte, le 16 septembre, pour non-assistance à personne en danger, requalifiée ensuite par la police en homicide involontaire.

Anne-Sophie Forni a expliqué ce mercredi soir sur notre antenne les raisons pour lesquelles elle a décidé de porter plainte, notamment le fait que les appels passés au Samu depuis le Territoire-de-Belfort sont actuellement pris en charge par le centre de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi