Mortalité routière : "On nous a survendu le 80 km/h", dénonce l'association 40 millions d’automobilistes

franceinfo
La mortalité routière est en hausse pour le troisième mois consécutif. Le nombre de tués sur les routes a augmenté de 7,3% en mars par rapport au même mois de l’année dernière.

"On nous a survendu le 80 km/h", juge vendredi 20 avril sur franceinfo Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, alors que la mortalité routière est en hausse pour le troisième mois consécutif. Le nombre de tués sur les routes a augmenté de 7,3% en mars par rapport au même mois de l’année dernière.

"On nous a dit ‘ça va sauver une vie par jour’. Ça fait neuf mois, il y a eu trois mois de baisse de la mortalité, tout le reste c’est de la hausse", dénonce Pierre Chasseray, qui tient cette réforme pour partie responsable de ces mauvais chiffres. L’associatif s’insurge également contre le manque d’aménagements prévus pour les cyclistes sur les routes françaises.

franceinfo : La hausse du nombre de tués sur les routes concerne beaucoup les cyclistes. Faut-il mieux apprendre à partager la route ?

Pierre Chasseray : C’est évident et c’est un sujet polémique. Je fais partie de ceux qui pensent, avec l’association 40 millions d’automobilistes, qu’on envoie un maximum de gens sur des vélos alors qu’ils n’ont absolument aucun équipement routier. Quand on imagine qu’on envoie les cyclistes dans des voies de bus, il faut se poser les bonnes questions. On n’a pas d’aménagement hors agglomération. On a très peu d’aménagements en ville. Les cyclistes sont des usagers vulnérables. Il est bien évident que dans ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :