Mort de William Lucking, acteur de la série "Sons of Anarchy", à l'âge de 80 ans

·1 min de lecture
William Lucking en août 2009 - Jason Merritt - Getty Images North America - Getty Images via AFP
William Lucking en août 2009 - Jason Merritt - Getty Images North America - Getty Images via AFP

L'acteur américain William Lucking, notamment connu pour son rôle dans la série Sons of Anarchy, est mort le 18 octobre à son domicile de Las Vegas à l'âge de 80 ans. Les causes de sa disparition n'ont pas été communiquées.

C'est l'acteur Stephen Macht (Suits), son ami "depuis 46 ans", qui l'a annoncé cette semaine sur Facebook. Il joint à son message une notice nécrologique de la veuve du disparu, Sigrid Insull Lucking, qui l'a épousé il y a 25 ans:

"Bien que William ait souvent joué des hommes durs et forts, il était dans la vraie vie un homme élégant doté d'un esprit brillant, qui aimait discuter de politique et d'actualité, de philosophie et de physique, et affirmer des opinions pertinentes sur l'art et la poésie."

50 ans de carrière

William Lucking est né dans le Michigan en 1941. Il a incarné le motard Piermont Winston, dit Piney, dans les quatre premières saisons de Sons of Anarchy diffusées entre 2008 et 2011. Il a entamé sa carrière d'acteur à la fin des années 1960 en apparaissant dans plusieurs séries comme L'homme de fer ou Mission impossible.

Il a tenu de petits rôles dans de nombreuses séries au cours des décennies suivantes, de L'Incroyable Hulk à Des jours et des vies en passant par Magnum, L'Agence tous risques ou encore Cold Case. Au cinéma, il a notamment donné la réplique à Faye Dunaway dans L'Or noir de l'Oklahoma et à Julia Roberts dans Erin Brockovitch, seule contre tous. Il a eu deux enfants issus d'un premier mariage et deux petits-enfants.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles