Mort de Vanille : "Quand la mère ou le père est toxique pour l'enfant, il faut savoir rompre le lien", estime Adrien Taquet

franceinfo

Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance, a assuré lundi 10 février sur franceinfo que "la procédure avait été respectée" dans l'affaire de la petite Vanille, dont la mère qui souffre de troubles psychiatriques a avoué le meurtre ce week-end. Elle avait l'autorisation de voir sa fille quelques heures dans la semaine au sein d'un foyer maternel. En dehors de ces temps-là, Vanille, âgée d'un an, était placée en famille d'accueil. Mais le ministre a estimé que "quand la mère, le père est toxique pour l'enfant, il faut savoir rompre ce lien".

franceinfo : Comment réagissez-vous à ce drame terrible ?

Adrien Taquet : Je suis bouleversé, comme chacun des Français qui a suivi cette histoire pendant le week-end et comme chaque fois qu'un enfant meurt dans notre pays sous les coups de ses parents. C'est 80 enfants qui meurent chaque année sous les coups de ses parents, soit un tous les cinq jours. Le vendredi soir à 17h30, quand cette mère n'est pas revenue au foyer avec son enfant, de premières vérifications ont été faites et assez rapidement, l'alerte enlèvement a été déclenchée. Malheureusement, cela n'a pas permis effectivement de la retrouver. On sait aujourd'hui, du moins on croit savoir que le drame était déjà intervenu dès le vendredi après-midi.

Au vu du profil de la mère, est-ce que Vanille a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi