Mort du vétéran Tom Moore, adulé des Britanniques

Source AFP
·1 min de lecture
Tom Moore avait réussi à récolter 37 millions d'euros pour les soignants lors du premier confinement.
Tom Moore avait réussi à récolter 37 millions d'euros pour les soignants lors du premier confinement.

Un symbole qui s'éteint. Tom Moore, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, anobli par la reine Elizabeth II au printemps dernier, est mort mardi 2 février après avoir été testé positif au Covid-19. Il avait 100 ans. Ses filles Hannah et Lucie ont annoncé la triste nouvelle par communiqué. « C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre cher père, le ?Captain? Tom Moore », ont-elles déclaré, saluant « la remarquable dernière année » de sa vie. La reine leur a envoyé un message privé pour transmettre ses condoléances.

Âgé de 99 ans lors du premier confinement, il s'était initialement fixé comme modeste objectif de réunir 1 000 livres (1 100 euros) pour remercier le service de santé public (NHS), alors débordé par les malades du virus, d'avoir traité son cancer de la peau et une fracture de la hanche. Sur la cagnotte en ligne chargée de réunir les dons, il s'était engagé à parcourir avant son centième anniversaire cent longueurs de son jardin, situé à Marston Moretaine, dans le sud de l'Angleterre. Petite bulle de légèreté au milieu d'une année morose, l'image du vétéran penché sur son déambulateur et avançant coûte que coûte avait galvanisé les Britanniques et leur sentiment de reconnaissance envers les soignants.

Tom Moore, un « trésor national » selon Boris Johnson

Les dons avaient alors afflué, faisant même tomber en panne la page de la cagnotte. Finalement, le vétéran avait recueilli 33 millions de livres (37 millions d'euros), plus g [...] Lire la suite