La mort troublante de Taylor, 18 ans, retrouvée sans vie sur le campus

·2 min de lecture

Une jeune fille de 18 ans a été retrouvée morte dans le Michigan samedi matin. La police a qualifié ce décès de suspect.

Taylor DeRosa a été retrouvée morte samedi matin sur un sentier près de plusieurs terrains de sport de la Grand Valley State University à Allendale, dans le Michigan. Les autorités n’ont pas donné les causes de son décès mais la police a annoncé enquêter sur sa mort «suspecte», rapporte Michigan Live. Peu d’informations ont été révélées pour l’instant et l’inquiétude et l’émotion sont grandes parmi les élèves. La présidente de l’Université, Philomena Mantella, a réagi en expliquant que cette étudiante de première année habitait dans une maison sur le campus depuis cet automne. Elle a appelé la communauté à rester patiente durant l’enquête, «et à ne pas se précipiter pour faire des conclusions en propageant de fausses informations, surtout sur les réseaux sociaux». «Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas à propos de sa mort, et l’enquête se poursuit», a-t-elle déclaré, adressant ses condoléances à la famille de la jeune fille.

Sur une page de collecte de dons ouverte en son honneur, ses proches décrivent Taylor comme une jeune fille «magnifique, forte, courageuse, intelligente et adorable». Elle étudiait le business international et le français et était très engagée dans les causes sociétales telles que les droits des femmes et le mouvement Black Lives Matter. «Le sourire de Taylor était lumineux, elle était chaleureuse et amicale et apportait avec son humour du bonheur à tout le monde», est-il encore écrit. Mercredi, une veillée a été organisée en son honneur.

"Un énorme rayon de soleil dans un monde injuste"

Le représentant américain Andy Levin - qui avait rencontré Taylor et d'autres jeunes militants engagés pour le contrôle des armes à feu lors de sa première course au Congrès en 2018 - l'a décrite comme(...)


Lire la suite sur Paris Match