Mort de trois soldats français au Mali : un évènement "dramatique" mais "la situation s'améliore", selon le député LREM Jean-Michel Jacques

franceinfo
·1 min de lecture

"Voir ces jeunes hommes mourir au combat, c'est toujours un moment très triste. J'ai une pensée pour leurs familles, leurs proches et leurs frères d'armes", déclare lundi 28 décembre sur franceinfo, le député LREM Jean-Michel Jacques. Ancien militaire, membre des forces spéciales, le député du Morbihan est aujourd'hui vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées à l'Assemblée nationale. Malgré "l'évènement vraiment dramatique d'aujourd'hui", Jean-Michel Jacques estime que "la situation s'améliore" au Mali et qu'il y aura "une issue" au conflit actuel. Selon lui, la France n'est plus seule au Sahel. Il cite les "forces spéciales européennes" qui s'agglomèrent au sein de la force Takuba "pour porter des coups aux groupes terroristes armés", ainsi que le travail du G7 Sahel. "Des soldats européens leur apprennent comment combattre. L'Europe aide aussi certains États du Sahel à mieux s'organiser dans leur administration, de façon à ce qu'ils se stabilisent et assurent leur sécurité d'eux-mêmes."

franceinfo : On pensait que les choses allaient mieux au Mali, après la libération récente de l'otage française Sophie Petronin ou encore l'élimination d'un chef djihadiste important il y a quelques mois ?

Jean-Michel Jacques : Oui, en tout cas pour l'instant, la situation s'améliore. On peut aussi citer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi